/medias/image/12137202325c3716b00a624.png
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Midi-Pyrénées, une région où on embauche des cadres

Information

-

27/03/2013

La situation du marché de l'emploi cadre en Midi-Pyrénées, qui dépend largement de la santé de l'industrie aéronautique et spatiale, devrait être plutôt bien orientée en 2013.

Vers une nouvelle hausse des recrutements ? Les entreprises en Midi-Pyrénées prévoient de recruter de 7 700 à 8 900 cadres en 2013, soit une évolution par rapport à 2012 allant d’une baisse de 5% à une hausse de 10%, après une augmentation de 11% des recrutements par rapport à 2011. Les jeunes cadres avec 1 à 5 ans d’expérience (37%) seront particulièrement prisés des recruteurs ; les entreprises rechercheront également des débutants (19%) et des cadres ayant 6 à 10 ans d’expérience (20%). Six embauches sur dix auront lieu dans le secteur des services, l’industrie représentant un recrutement sur quatre. Les ingénieurs et cadres d’études et de R&D seront les plus recherchés (29%), suivis des informaticiens (26%) et des commerciaux (12%).

La construction aéronautique et spatiale, secteur emblématique régional. Midi-Pyrénées, avec l’Aquitaine, héberge le pôle de compétitivité Aerospace Valley. Airbus, qui dispose de six implantations dans l’agglomération toulousaine est l’acteur le plus connu du secteur. L’avionneur a un plan de recrutement mondial de 3 000 personnes en 2013 ; son carnet de commandes n’a jamais été aussi rempli et l’avionneur va devoir augmenter ses cadences. Astrium, Thales Alenia Space ou encore ATR sont d’autres grands noms de l’aéronautique et du spatial. Ces donneurs d’ordre côtoient de nombreux sous-traitants de toutes tailles, qu’ils soient équipementiers (Safran, Latécoère), sociétés d’ingénierie (Altran, Alten, Aeroconseil) ou SSII (GFI Informatique, Logica, Sopra).

Agroalimentaire, santé, eau. D’autres secteurs d’activité sont très présents, dont témoignent des pôles de compétitivité : AgriMip Sud-Ouest Innovation, en ce qui concerne l’agriculture et l’industrie agroalimentaire, Cancer-Bio-Santé, qui rassemble les acteurs du domaine de la santé et des biotechnologies, et le Pôle Eau qui œuvre à l’évaluation et la valorisation des ressources en eau afin de mieux gérer les ressources et les usages.

Un fort potentiel en enseignement et en R&D. Si la région participe à autant de pôles importants, elle le doit notamment à ses nombreux établissements d’enseignement supérieur et organismes de recherche. La création de l’Université de Toulouse qui, à l’horizon 2018, réunira sous une appellation unique les universités et les écoles d’ingénieurs de Toulouse, ainsi que des organismes comme le CNRS, le Cnes, l’Inra et l’Onera, permettra d’accroître le rayonnement de la région.

Une région qui a des atouts et des attraits. Midi-Pyrénées est une des régions jugées les plus attractives par les jeunes actifs. Les jeunes diplômés et surtout les jeunes cadres apprécient ses nombreux attraits en termes de dynamisme économique (tissu économique dense et diversifié, infrastructures de transport, bons niveaux de rémunération…) et de qualité de vie (climat, cadre de vie préservé, loisirs…).

Article rédigé par Didier Brou

Le 4 avril 2013 à Toulouse, venez bénéficier des conseils de l'Apec et rencontrer des entreprises lors du salon Cadres & Co.

331 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Information

JOB DATING CERFRANCE : Aujourd'hui sur le Campus Y Schools !

ER

Edwige Robert

20 juin

Information

Y SCHOOLS fête la musique !

ER

Edwige Robert

29 mai

Information

JOB DATING Mc ARTHUR GLEN SUR NOTRE CAMPUS LE 16 MAI PROCHAIN !

ER

Edwige Robert

07 mai

1