/medias/image/12137202325c3716b00a624.png
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

"Et toi tu deviens quoi ?"#02 - Entretien avec Kendra Wilson

Information

-

21/02/2017


Kendra Wilson, diplômé BBA, effectue sa carrière chez nos voisins d'outre-Manche depuis plusieurs années. Elle nous raconte son histoire... à contre-sens ! 

La fiche technique de Kendra
« Promo : BBA 2003 
CUE : Londres, Angleterre »


Dis-nous, que deviens-tu depuis que tu es diplômé ?
 
Je vais faire de mon mieux pour résumer succinctement 13 ans de parcours 
J'ai cherché du boulot en France le long de mon dernier stage et peu après avec une amie, nous décidions de tenter notre chance en Angleterre. Après des recherches plus poussées et une déception dans une boîte de recrutement, j'ai trouvé un poste de chef de rayon à Décathlon Nottingham, où j'y ai passé deux ans.
Après une décision de changer d'air et un petit coup de chance (mon amie changeait de job et a proposé que je passe des entretiens pour son poste), je me suis retrouvée en finance à Londres chez Merrill Lynch Asset Management qui est ensuite devenu Blackrock. 2 ans plus tard, j'étais contacté par une agence pour un poste à Goldman Sachs où je suis depuis plus de 8 ans. Je viens même d'y être promue vice présidente en fin d'année dernière.
Toute ma carrière s'est déroulée dans le service client. Ici, je m'occupe de clients qui investissent dans nos produits alternatifs (Hedge fund et Private Equity). Et là,  je m'apprête à prendre une petite pause car je suis enceinte de 8 mois de bébé numéro 2! 
 
Félicitations pour ce petit baby et ta vie bien remplie, so british ! On est fan ! Mais encore aujourd'hui, as-tu une anecdote sympa qui représente ton passage à l’ESC Troyes ?

Pas facile il y'en a beaucoup!! En dernière année, avec un petit groupe nous avions décidé de faire une petite blague aux 1ères années INBA [BBA actuellement NDLR].
Ils commençaient le lendemain et nous devions les accueillir. Manque de chance nous nous retrouvions dans le même bar qu'un groupe de ces élèves le soir d'avant! Nous avons donc du "rentrer dans le personnage" un peu plus tôt que prévu... Plusieurs semaines plus tard un des élèves pensait toujours que j'étais en étudiante anglaise!!

Et ton job ? Sûrement des journées bien chargées !?

Je fais du service client pour nos fonds alternatifs (Hedge Fund et Private Equity). Le travail est vraiment orienté vers l'international car nous sommes une antenne d’une équipe basée a Chicago. Nous couvrons des clients basés de l’Asie a l’Amérique Latine en passant par les Emirats….  Il n’y a pas de journée vraiment type de travail, ce qui est probablement la raison principale qu’après 6 ans dans mon poste je ne suis pas lassée ! Nous faisons en sorte de nous concentrer sur nos clients asiatiques le matin et de nous connecter avec nos collègues américains l’après midi. Il n’y a jamais de temps morts…
 
Finalement, tu as toujours travaillé à l’étranger.. Qu’est ce qui te manque le plus en France, la culture, la gastronomie ou Zizou ? 

Je ne vais surprendre personne quand je vais répondre la nourriture ! Quoi que, la nourriture à Londres s’est vraiment améliorée au cours des 10 dernières années, il y'a plus de choix. Le rythme de vie a Londres est aussi différent de ce que je connais en France. J’ai l’impression qu’en France on prend plus le temps de vivre alors qu’ici on court tout le temps !
 
Tu as donc fait carrière en Angleterre... On les aime mais en cette période de VI Nations, on aime bien les charrier ! Dis-nous,  qu’est ce qui, au bout de 13 ans, t’insupporte encore ?

Ca fait plus de 15 ans maintenant, mais je dois toujours me mordre la langue quand je fais la queue quelque part ! C’est toujours très organisé et ils se vexent quand on leur passe devant pour le bus ou le train par exemple. En France c’est un peu chacun pour soi !
Ah oui ! Les Anglais n’aiment pas les confrontations, je travaille dans une boite américaine et on voit nettement la différence de style de communication entre les américains toujours très directs et les anglais beaucoup plus modérés. Internet est d'ailleurs plein d’articles drôles qui expliquent la différence entre ce que les anglais disent et ce qu’ils veulent dire !

Thank you, Milady ! 
 

667 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Information

Diplômés en situation de handicap, optimisez votre insertion professionnelle !

ER

Edwige Robert

11 octobre

Information

SCBS recrute un(e) Chargé(e) de Promotion

ER

Edwige Robert

10 septembre

Information

JOB DATING CERFRANCE : Aujourd'hui sur le Campus Y Schools !

ER

Edwige Robert

20 juin